Quelle quantité de caféine y a-t-il dans le café décaféiné ?

Entre méfiance et confiance, le café décaféiné fait malgré tout partie des habitudes de consommation de bon nombre d’entre nous. Que faut-il retenir sur cette version du café ? Ce café transformé est-il bon pour la santé ? Equilibrium fait l’état des lieux pour vous aider à adapter votre alimentation afin qu’elle soit saine.

Quelles différences entre café décaféiné et café « normal » ?

Bon à savoir, malgré toutes les avancées techniques dans l’industrie de la transformation alimentaire, le processus de « décaféination » n’élimine jamais la totalité de la caféine contenue dans le café. Ainsi, quelle que soit la marque, il reste au moins 5 % de caféine dans le café décaféiné. Au-delà de ce taux, on perd en saveur et en qualité.

Quelle quantité de caféine contient le café décaféiné ?

Vous l’aurez compris, en réalité, le café décaféiné n’est pas totalement dépourvu en caféine, il en contient en quantités variables : entre 0 à 7 mg de caféine mg pour 180 ml de café décaféiné (contre 70 à 140 mg pour un café traditionnel)

De quel ingrédient le café décaféiné est-il fait ?

Grande question lorsqu’on en vient au café décaféiné, à partir de quoi est-il fabriqué ? La réponse est très simple, à partir des mêmes graines que le café traditionnel. Contrairement à ce que l’on pourrait croire, il n’existe pas de graines spéciales pour le café décaféiné et d’autres pour le café « normal ». Le tout est de miser sur une marque reconnue pour la qualité de ses cafés afin de retrouver cette saveur si particulière et réconfortante que vous appréciez.

Le café décaféiné est-il mélangé à d’autres ingrédients ?

Lisez bien l’étiquette de votre café décaféiné ! En effet, il est facile de le confondre avec la chicorée, qui consiste en une décoction de racine de chicorée séchée puis moulue, au goût de café. Certaines marques mélangent ainsi la chicorée à leur café décaféiné.

Quels produits chimiques sont utilisés pour éliminer la caféine dans le café ?

L’histoire de la décaféination a évolué favorablement. Manquant d’expérience, les industriels utilisaient auparavant du benzène, un solvant puissant pour extraire la caféine. Toutefois, ce procédé s’est révélé particulièrement nocif pour la consommation humaine. Au fil du temps, ils ont choisi de faire tremper ou de cuire les grains de café non torréfiés à la vapeur ou alors d’utiliser une combinaison d’eau et d’autres produits chimiques:

  • Charbon activé ;
  • Dioxyde de carbone supercritique ;
  • Chlorure de méthylène ;
  • Acétate d’éthyle

Aujourd’hui, les très grandes marques utilisent un procédé d’extraction dit « par osmose », beaucoup plus sain. Mis au point en Suisse, il consiste notamment à laver les graines de café à l’eau chaude.

Quand le café décaféiné a-t-il été inventé ?

C’est au tournant du 20e siècle que l’on assiste à la première décaféination des grains de café par un certain Ludwig Roselius. Sa livraison de grains de café vert avait alors fini dans l’eau de mer, sans pour autant être perdue… Elle contenait tout simplement moins de caféine.

Le café décaféiné, un produit alimentaire comme un autre !

On peut croire que le café décaféiné résulte d’une procédure de transformation très lourde. Or, on se rend compte qu’au fur et à mesure, les fabricants ont réussi à mettre au point des techniques qui prennent en considération la santé des adeptes. Comme pour tout, la consommation de café décaféiné doit se faire dans le cadre d’une alimentation équilibrée pour l’apprécier à sa juste valeur !