Sport : comment gagner en endurance ?

Comment devenir plus endurant au sport ?

L’endurance peut devenir un point de frustration pour les personnes qui commencent à faire du sport ou pour les pratiquants qui ont l’impression de ne pas pouvoir tenir la cadence. Or, pour développer cette faculté, plusieurs paramètres entrent en jeu. Suivez Equilibrium pour en savoir plus sur le sujet !

Comment devenir endurant au sport ?

Les performances sportives dépendent de plusieurs facteurs :

  • L’hydratation ;
  • L’alimentation ;
  • Le matériel ;
  • L’entraînement musculaire ;
  • Les échauffements.

Quel est le rôle de l’hydratation dans l’endurance ?

L’organisme doit rester hydraté, quelle que soit la situation. Dans le cadre sportif, le manque d’eau peut provoquer des crampes et de la fatigue musculaire. En effet, devant l’absence de la quantité adéquate d’eau, le corps épuise ses réserves de minéraux et en particulier de sodium et de potassium.

Avant l’entraînement, consommez entre 500 et 700 ml d’eau de source. N’oubliez pas de boire également pendant et après vos entraînements sportifs !

Comment gagner en endurance grâce à l’alimentation ?

Grand sujet que voilà, l’alimentation du sportif, qu’il soit amateur ou confirmé. Ici, les protéines, les légumes et fruits ainsi que les glucides doivent occuper une place importante, ceci afin de gagner en endurance.

Une alimentation équilibrée doit comporter des protéines et dans le cadre de l’alimentation du sportif, ce dernier doit consommer 1 gramme de protéines par kilo (poids corporel). Comment faire facilement le plein de protéines avec des produits abordables et que l’on peut acheter partout ? Misez sur les viandes maigres comme le bœuf, la dinde, le poulet, les œufs et le yaourt grec.

Du côté des fruits et légumes, ils ont pour objectif d’aider l’organisme à réduire les radicaux libres dans le corps, afin que celui-ci puisse récupérer de manière optimale. Misez, par exemple, sur la betterave, les épinards, les brocolis ou encore les fruits rouges. Notre article «  Bien manger : quelle quantité de fruits et de légumes par jour ?  » vous guide dans une consommation quotidienne.

Quant aux glucides, ils gagnent en importance à mesure que vous gagnez en endurance, car le corps, plus précisément les muscles, le foie et le cerveau, aura besoin de plus en plus d’énergie. On reconnaît le déficit en glucide lorsque le corps se fatigue plus rapidement lors d’un entraînement, sans oublier les sensations d’étourdissement. Parmi les meilleures sources de glucides, citons les flocons d’avoine, la patate douce, les haricots, les fruits et les légumes.

Bien s’échauffer pour devenir plus endurant

Le jogging sur place ou les 15 minutes de vélo elliptique ne sont pas suffisants pour faire un bon échauffement. Privilégiez les étirements dynamiques et les exercices sans matériel tels que les squats, les fentes, les pompes, des jumping jacks et la planche. Ils permettant par la même occasion d’améliorer la mobilité, de réduire les risques de blessure de développer un meilleur équilibre.

La musculation permet de gagner en endurance

Qui a dit que l’entraînement musculaire n’était pas utile ? Plusieurs études ont démontré que les athlètes d’endurance incluant la musculation dans leur entraînement gagnaient en énergie, en vitesse tout en diminuant les risques de blessures. Comptez trois séances de de 30 à 40 minutes de musculation par semaine.

Les exercices par intervalles

L’entraînement par intervalles complète le programme de tout sportif. Des recherches ont montré que la pratique régulière d’exercices par intervalles améliore l’oxygénation de l’organisme et réduit les risques de blessures de fatigue.

Privilégiez la qualité à la quantité

L’endurance induit que le sportif travaille sur la qualité et non la quantité ! Inutile d’augmenter le nombre d’entraînements pour améliorer vos performances, au risque de vous blesser.

Utilisez les équipements adaptés

Pour gagner en endurance, vous devez avoir du plaisir à faire du sport. Or, en n’ayant pas, par exemple, les chaussures adaptées, la qualité de vos entraînements se détériorera, provoquant une grande démotivation !

Préservez votre système immunitaire

L’entraînement sportif trop intense détériore le système immunitaire ! Sommeil de qualité , alimentation, jours de repos total, hydratation participent au bon maintien du système de défense de votre organisme.

En conclusion…

En sport, l’endurance n’est certainement pas synonyme de travail de forçat, au contraire, il s’agit d’une combinaison réfléchie de plusieurs éléments qui permettent à l’organisme de s’accoutumer progressivement.