Comment faire du sport lorsqu’il fait très chaud ?

L’arrivée de l’été austral ne doit pas vous freiner dans la pratique d’une activité sportive. En prenant quelques précautions supplémentaires, vous parviendrez à maintenir votre forme physique jusqu’à ce que les températures baissent doucement.

Pourquoi faire attention lorsqu’on fait du sport par temps chaud ?

La pratique d’une activité physique augmente naturellement la température du corps et plus encore lorsque les températures extérieures sont également à la hausse. Ajoutons à cela l’humidité, et l’organisme fonctionne avec un peu plus de difficultés, y compris chez les athlètes les plus chevronnés.

Si la transpiration permet au corps de refroidir et lorsqu’elle est très présente, l’humidité ambiante ne lui permet pas de s’évaporer aussi rapidement qu’à l’accoutumée. Résultat, le rythme cardiaque s’accélère devant les efforts supplémentaires mis en œuvre par l’organisme pour rester « frais ».

Toujours garder un œil sur les températures extérieures

Que vous ayez l’intention d’aller courir, de jouer au football, de faire une partie de tennis, etc. jetez toujours un coup d’œil aux températures. Si elle est élevée et si l’humidité est de la partie, réduisez votre séance d’entraînement.

Le mot d’ordre est de respecter votre corps et de ne pas tenter de dépasser vos limites.

S’habiller en conséquence

L’équipement d’un sportif est essentiel par temps chaud ! Choisissez des couleurs claires, qui absorbent la transpiration.

Si vous pratiquez une discipline nécessitant le port de rembourrages de protection ou d’un casque, ces équipements retiennent la chaleur et augmentent la température du corps. Bien entendu, il n’est pas question de jouer avec votre sécurité, aussi, réduisez tout simplement l’intensité et la durée de votre entraînement.

Dans la mesure du possible, portez des lunettes de soleil anti-UV et appliquez de la crème solaire 30 minutes avant de sortir. Une fois à l’extérieur, appliquez la crème solaire régulièrement pour éviter les coups de soleil, qui diminuent la capacité du corps à refroidir.

Buvez très abondamment !

En temps normal, il est conseillé de boire 1,5 litre d’eau et de préférence de source par jour. Durant l’été austral et dans le cadre de la pratique d’un sport, augmentez cette quantité. Pour casser un peu la routine de la gourde, pensez également aux aliments riches en eau, notamment la laitue, la pastèque, le pamplemousse, le brocoli et les tomates.

Surchauffe corporelle : reconnaître les signes dalerte

Entre risque d’épuisement et coup de chaleur, mettez toutes les chances de votre côté pour rester en forme du début à la fin de vos séances sportives.

Reconnaître les signes d’épuisement par la chaleur :

  • Transpiration abondante ;
  • Crampes musculaires ;
  • Fatigue ;
  • Faiblesse ;
  • Vertiges ;
  • Maux de tête ;
  • Évanouissement ;
  • Nausées ou vomissements ;
  • Urine foncée ;
  • Une peau fraîche et humide ;
  • Le pouls peut être lent et faible.

Reconnaître les signes de coup de chaleur :

  • Peau sèche et chaude (absence de transpiration) ;
  • Pouls rapide et faible ;
  • Confusion ;
  • Une température corporelle supérieure à 39 °C ;
  • Crises d’épilepsie ;
  • Inconscience.

Faites du sport en toute sécurité durant l’été austral !

Il est inutile d’arrêter toute activité physique durant l’été austral, au contraire ! En prenant toutes les précautions nécessaires, vous parviendrez à garder le rythme et à rester en forme pendant la période des fêtes et au-delà.