Autohypnose : ce qu’il faut savoir sur cette méthode dédiée au bien-être

L’autohypnose est une pratique dont on entend souvent parler, sans pour autant vraiment savoir de quoi il en retourne. À quoi sert-elle ? De quoi s’agit-il ? Comment la pratiquer pour se sentir mieux ? Equilibrium vous explique les tenants et aboutissants de l’autohypnose.

Autohypnose : qu’est-ce que c’est ?

Comme son nom l’indique, l’autohypnose consiste à se mettre en état d’hypnose seul, sans l’intervention d’un professionnel ou d’une autre personne.

Pourquoi se mettre en état d’autohypnose ?

L’autohypnose peut aider les personnes à la recherche d’une solution naturelle se sentir mieux par rapport à diverses problématiques :

  • Contrôle de la douleur ;
  • Atténuation du stress et de l’état dépressif ;
  • Meilleure santé générale ;
  • Meilleur sommeil ;
  • Gestion des émotions.

Autohypnose : halte aux idées reçues !

Pour une utilisation efficace et surtout éclairée de l’autohypnose, voici les points essentiels à retenir concernant cette pratique :

  • L’autohypnose doit être utilisée en parallèle d’une thérapie médicalement assistée lorsque la situation l’exige.
  • L’hypnose et l’autohypnose ne sont pas un état de sommeil, mais de déconnexion de l’esprit avec le moment en cours. Ne vous a-t-on jamais dit que vous aviez l’esprit « ailleurs » pendant quelques instants ?
  • Cette pratique ne nécessite pas une très grande capacité de concentration. Il suffit de se poser dans un environnement calme pour sa séance.
  • Il existe plusieurs formes d’hypnose et d’autohypnose.
  • Tout le monde peut recourir à l’autohypnose.

Comment faire de l’autohypnose ?

L’autohypnose est une pratique bien-être qui peut vous aider à vous recentrer et à atteindre certains objectifs. Pour en bénéficier pleinement, voici nos conseils :

  • Fixez un seul objectif précis à la fois, réaliste et réalisable pour chaque séance : un meilleur sommeil ? Vaincre la timidité ? Une meilleure confiance en soi ? Etc.
  • Asseyez-vous confortablement, par exemple sur une chaise ou même allongé, dans un environnement calme, qui encourage la concentration ;
  • Relaxez-vous en inspirant et expirant régulièrement ;
  • Détendez chaque partie de votre corps jusqu’à ressentir une sensation de calme, de lourdeur ou alors de très grande légèreté. Larmoiements, bâillements, engourdissements, les sensations sont nombreuses pour exprimer que vous êtes en condition pour l’autohypnose ;
  • Répétez calmement votre objectif.

Combien de temps dure une séance d’autohypnose ?

Comptez entre 10 et 30 minutes pour rester « dans la zone ».

En conclusion

L’autohypnose est loin d’être une pratique new age ou baba cool. Son utilisation permet tout simplement de se sentir mieux dans sa tête et de manière naturelle. Lorsque la situation l’exige, n’hésitez pas à faire appel à un professionnel qui vous guidera tout le long du processus.