Les bienfaits de la natation

La natation est une discipline particulièrement riche, puisqu’elle se divise en nombreuses nages et spécialités (nage, plongée, nage synchronisée, etc.). Souvent louée par les spécialistes de la santé, la natation comporte de nombreux bienfaits, à découvrir dans cet article.

La natation est vectrice de nombreux bienfaits pour la santé physique et mentale. On apprend ainsi que nager permet de maintenir et d’améliorer le système cardio-vasculaire, les muscles et le squelette, mais également le mental. S’ajoutent l’augmentation du métabolisme au fil des séances, aussi bien dans l’eau qu’au repos.

À chacun sa nage !

Il existe plusieurs formes de nage, à adapter selon ses envies, mais également ses besoins. De plus, chaque type de nage permet de travailler différents muscles. Les plus connues sont :

La brasse fait travailler principalement les biceps, les pectoraux, les abdominaux et les mollets. Sollicitant alternativement les bras et les jambes, cette nage préserve les articulations, tout en faisant travailler l’endurance.

 

Le crawl, pour travailler les bras, les épaules, les jambes, la poitrine et les abdominaux. Nage des sportifs, le crawl favorise l’endurance, le souffle et le travail cardio-vasculaire. Enfin, elle permet de développer et de maintenir la coordination entre ses mouvements et sa respiration.

 

Le dos crawlé, idéal pour travailler les muscles dorsaux et le renforcement musculaire. Parfait pour les personnes qui n’aiment pas mettre la tête sous l’eau, ce type de nage est recommandé pour lutter contre le mal de dos.

 

Le papillon est une nage complète et complexe : la tête est le moteur, car elle reste presque constamment sous l’eau, sauf pour respirer. De plus, cette nage fait travailler le dos, les épaules et les bras, mais elle permet également de muscler en profondeur les abdominaux.

 

Nager, mais à quelle fréquence ?

Alain Bernard, champion français de natation, explique dans un entretien qu’idéalement, il faudrait nager trois fois par semaine, entre quarante minutes et une heure. D’ailleurs, il insiste sur la régularité, notamment pour conserver les réflexes.

Comment apprendre à nager ?

Il n’y a pas d’âge bien déterminé pour apprendre à nager, néanmoins, cinq étapes principales sont à suivre, aussi bien pour l’adulte que pour l’enfant qui souhaite se jeter à l’eau : combattre sa peur de l’eau, mettre la tête sous l’eau, apprendre à flotter, se jeter dans l’eau, apprendre les différentes techniques et mouvements de nage.

L’idéal est de s’inscrire à la piscine pour suivre des cours de natation avec un maître-nageur. Ce dernier vous guidera pas à pas durant toute l’initiation, pour qu’à terme, vous puissiez jouir de tous les bienfaits de cette discipline. Retrouvez les adresses des bassins disponibles à Maurice, fournies par la Mauritius Sports Council.