7 bons gestes pour bien utiliser les huiles essentielles

Les huiles essentielles ont de plus en plus de succès à l’île Maurice, leur utilisation rentre dans le cadre de l’aromathérapie. Cette branche de la médecine par les plantes (phytothérapie) consiste à soulager certains bobos du quotidien, à se sentir bien et à s’embellir. Equilibrium vous explique ce qu’il faut retenir pour bien utiliser ces cadeaux de la nature.

Des huiles uniques

Chaque huile essentielle possède des propriétés, une composition chimique, des principes actifs et une concentration bien à elle. Ainsi, il est très important de se renseigner sur les propriétés de chaque huile avant de l’utiliser. Si votre pharmacien n’est pas à même de vous donner des informations claires et compréhensibles, tournez-vous vers la toile, qui regorge de sites spécialisés.

Une utilisation réfléchie

Les femmes enceintes, celles qui allaitent et les enfants en bas âge ne doivent pas rentrer en contact avec les huiles essentielles, certaines d’entre elles pouvant être toxiques pour leur organisme. Là encore, il est important de bien s’informer.

Pas de contact avec les muqueuses

Yeux, nez, langue, parties intimes : ne les mettez pas en contact avec les huiles essentielles au risque de développer des irritations pour le moins inconfortables et durables.

Toujours mélanger ses huiles essentielles à une base

Il n’est pas conseillé d’appliquer des huiles essentielles directement sur la peau. Pour éviter toute irritation, il vaut mieux les mélanger à une base telle que l’huile d’amande douce, de noisette, etc.

Toujours tester avant utilisation

Le corps humain peut être victime de quelques mauvaises réactions, alors pour éviter toute allergie, testez votre huile essentielle. Pour cela, mélangez une petite quantité dans une huile végétale, et appliquez le mélange, par exemple, à l’intérieur du poignet. Observez l’état de cette zone d’essai pendant au moins 24 heures.

Une bonne conservation

L’huile essentielle est fragile, aussi, pour bénéficier longtemps de ses propriétés, prenez soin de bien reboucher le flacon et de conserver ce dernier à l’abri de la lumière et des températures extrêmes. D’ailleurs, certaines huiles sont à conserver au frais ! Lisez attentivement la boite de votre huile.

Attention au soleil

Certaines huiles à base d’agrumes sont photosensibles, c’est-à-dire qu’elles ne supportent pas les rayons UV du soleil. Évitez à tout prix d’en appliquer sur votre peau avant d’aller, par exemple, à la plage, au risque d’avoir de fortes irritations, voire des brûlures.

Le saviez-vous ?

La production de 1 kg d’huile essentielle de rose nécessite la distillation de 3 à 5 tonnes de roses, soit l’équivalent d’environ 200 millions de pétales !